Politique

Comment fonctionne le système politique suisse, quels sont les partis politiques en Suisse ou quels sont les droits de participation des personnes issues de l'immigration - vous trouverez les réponses à ces questions et à bien d'autres dans le sous-thème Politique suisse.

questions :

01. Comment l'État suisse est-il né ? .

Vous vous intéressez à l'histoire de la Suisse ? Ici finden Sie einen kurzen Überblick über die Schweizer Geschichte.

Ausserdem finden Sie ici la Constitution fédérale suisse dans différentes langues.

02. Qu'est-ce qui caractérise le système politique suisse?.

La Suisse repose sur une Constitution fédérale (loi fondamentale de l'État) et est donc une État de droit. Elle est une démocratie directe, les citoyens peuvent donc participer fortement aux décisions concernant les affaires publiques.

 La Suisse est même souvent qualifiée de démocratie modèle. Il y a quatre raisons principales à cela :

  • Le site les libertés individuelles de chaque personne sont garantis par la Constitution fédérale.
  • Les minorités sont protégées grâce à un une structure étatique fédéraliste protégés.
  • Le site Droit de regard du peuple est en Suisse très développé. C'est pourquoi, plusieurs fois par an, des Votations populaires Les citoyens ont la possibilité de participer à la prise de décision sur des questions importantes.
  • Par le biais de Initiative populaire les citoyens peuvent demander une modification de la Constitution fédérale. Et avec un Référendum il est possible de soumettre a posteriori les décisions du Parlement au peuple pour décision définitive.

La Suisse est aussi föderalistisch, parce qu'elle est composée de cantons qui disposent d'une large autonomie. Aujourd'hui, la Suisse compte 26 Kantonedont six Demi-cantons sont

Plus d'informations :
Informations sur le système politique suisse

03. Comment est structuré le système politique suisse ?

La démocratie en Suisse s'appuie sur la Suisse Constitution fédérale et connaît les Séparation des pouvoirs. Cela signifie que le pouvoir de l'État est réparti entre différents organes de l'État. Au niveau national, cela se présente comme suit :

Le site Législatif (pouvoir législatif) est le parlement national. Il est également appelé Assemblée fédérale et se compose de deux chambres : la Chambre des députés et la Chambre des représentants. Conseil national et le Conseil des États. Le Conseil national compte 200 membres et représente le peuple. Le Conseil des Etats, avec 46 membres, représente les 26 cantons au Parlement.

Le site Pouvoir exécutif (pouvoir exécutif) est le Conseil fédéral (gouvernement national). Il compte sept membres qui dirigent l'administration fédérale. Un membre du Conseil fédéral assume en outre la fonction de président du Conseil fédéral pour un an.

Le site Pouvoir judiciaire (pouvoir judiciaire) se compose au niveau national du Tribunal fédéral, le site Tribunal pénal fédéral et le Tribunal administratif fédéral.

Comme la Confédération (Etat général), les 26 cantons (Etats membres) de Suisse connaissent également la séparation des pouvoirs ; leur structure peut toutefois varier : Il existe des parlements cantonaux (pas dans tous les cantons), des gouvernements cantonaux et des tribunaux cantonaux.

Le système politique suisse

04. Que signifie le fédéralisme ?

En Suisse, la Fédéralisme et les Subsidiarité vers les principes fondamentaux de l'État. Pour simplifier, cela signifie tout d'abord que la Confédération, les 26 cantons et les quelque 2600 communes de Suisse se répartissent les tâches publiques, les cantons devant être aussi autonomes que possible.

Le fédéralisme : Les cantons en Suisse ont un un degré élevé d'autonomie. Sie verfügen über eigene Verfassungen, Parlamente (nicht in allen Kantonen), Regierungen, Gerichte und Polizei. Eine Folge davon ist, dass es eine Vielzahl unterschiedlicher Rechtsnormen gibt. Durch Absprachen unter den Kantonen wird dafür gesorgt, dass der Wirtschaftsraum Schweiz trotzdem gut funktioniert.

Grâce à ce système fédéraliste, les intérêts des petits groupes et des minorités sont mieux protégés. Un inconvénient est toutefois que l'interaction entre la Confédération, les cantons et les communes peut parfois s'avérer très complexe et coûteuse.

Subsidiarité : L'idée de base importante est que ce sont d'abord les petites structures (communes et cantons) qui sont responsables de la résolution des tâches. Si la commune n'est pas en mesure d'accomplir une tâche, le canton prend le relais. Et pour les tâches que le canton ne peut pas non plus accomplir seul, la responsabilité est transférée à la Confédération. La politique étrangère, le droit du travail, le droit civil et pénal, la formation professionnelle ou les infrastructures nationales en sont des exemples.

05. Quels sont les partis politiques en Suisse ? .

La Suisse est un État multipartite. Les quatre plus grands partis du pays sont représentés au Conseil fédéral (gouvernement national) (par ordre alphabétique) :

  • Le centre
  • Parti radical-démocratique suisse. Les Libéraux-Radicaux (PLR)
  • Union démocratique du centre (UDC)
  • Parti socialiste (PS)

Il y a encore beaucoup d'autres partis dans le pays. Vous trouverez ici une liste de tous les partis enregistrés en Suisse. ici. Comme aucun parti ne dispose de la majorité absolue, c'est toujours de cela qu'il s'agit dans la politique suisse, des compromis susceptibles de recueillir une majorité à trouver.

06. Quels sont les droits civiques les plus importants?

Schweizerinnen und Schweizer haben ein ganze Reihe von Möglichkeiten, wie sie die Politik im Land aktiv mitgestalten können. Dazu müssen sie mindestens 18 Jahre alt sein und das Schweizer Staatsbürgerrecht besitzen.

Les droits civils les plus importants sont

  • Le site droit de vote et d'éligibilité : Plusieurs fois par an, les électeurs se prononcent lors de votations populaires au niveau local, cantonal et fédéral.
  • Le site Droit d'initiative et de référendum : Les citoyens peuvent demander des modifications de la Constitution fédérale par le biais d'une initiative. Avec un référendum, ils peuvent demander que les décisions parlementaires soient soumises au vote définitif du peuple. L'initiative et le référendum doivent remplir certaines conditions, par exemple un certain nombre de signatures, pour avoir une quelconque validité.
  • Le droit de pétition : Ce droit permet à tous (y compris aux migrants) d'adresser des suggestions, des demandes ou des plaintes aux autorités sous forme écrite.

07. quels sont les droits de participation politique des étrangers?.

La plupart des instruments de participation politique en Suisse requièrent la nationalité ; ils sont donc réservés aux Suisses. Certains cantons ont toutefois déjà adopté le Droit de vote et d'éligibilité pour les personnes issues de l'immigration introduites au niveau communal ou cantonal.
Migrantinnen und Migranten haben aber in allen Kantonen die Möglichkeit der politischen Mitwirkung durch die Petition.

fr_FRFR
Retour haut de page